Pour le fun, tout simplement 😉

STM 32

La carte STM32

La carte “STM32 F1” est basĂ© sur le noyau ARM Cortex-M. Celle qui fait l’objet de cet article est la STM32F103 Ă©quipĂ©e d’un cƓur ARM Cortex-M3 Ă  une frĂ©quence d’horloge de 72 MHz.

Cette carte est 12 fois plus rapide qu’un Arduino basĂ© sur le contrĂŽleur “Atmega 328” ! Elle est aussi plus rapide que les cartes type “DUO” avec MCU ARM


Nous allons voir dans cet article comment utiliser la carte STM32 avec l’IDE Arduino.

Matériel nécessaire

  • 1 carte STM32.
  • 1 module “USB to SERIAL”, FT232RL.

La carte STM32

Carte ARM type STM32

Le module FT232RL

Interface serial - USB

CĂąblage de la carte et du module

On met en place les liaisons suivantes entre la carte STM32 et le module FT232RL :

  • Vcc du module FT232RL Ă  la broche 5V du STM32.
  • GND du module FT232RL Ă  la broche Ă  G du STM32.
  • La broche RXD du module FT232RL Ă  la broche A9 du STM32.
  • La broche TXD du module FT232RL Ă  la broche A10 du STM32.

On place le cavalier “Boot0” en position un, puis on presse le bouton RESET, c’est parti!

PrĂ©paration de l’IDE Arduino

Dans “Fichiers/PrĂ©fĂ©rences” de l’IDE, on colle l’adresse suivante dans le champ “URL gestionnaire de cartes supplĂ©mentaires” :

http://dan.drown.org/stm32duino/package_STM32duino_index.json

Dans “Outils/Type de cartes/Gestionnaire de cartes” on recherche la carte stm32f1, puis on la sĂ©lectionne et on clique sur “Installer”.

On patiente pour l’installation


Puis toujours dans “Outils/Type de cartes/Gestionnaire de cartes” on choisit la carte : Generic STM32F103C series.

Dans “Outils/Upload method : STM32duino bootloader”, on sĂ©lectionne “Serial”, puis dans “Outils/Port”, on sĂ©lectionne le bon port.

On clique sur le bouton “TĂ©lĂ©verser”, la carte doit ĂȘtre reconnue et donc connectĂ©e.

On choisit  l’exemple suivant : “Fichiers/Exemples/01.Basics/Blink”, et on remplace les 3 occurrences de “LED_BUILTIN” par “PC13” (Nom de la led verte sur la carte), puis on presse  le bouton “TĂ©lĂ©verser”.

Le programme doit maintenant ĂȘtre celui-ci :

void setup() {
		// initialize digital pin LED_BUILTIN as an output.
		pinMode(PC13, OUTPUT);
	}

// The loop function runs over and over again forever
	void loop() {
		digitalWrite(PC13, HIGH);	// turn the LED on 
		delay(1000);				// wait for a second
		digitalWrite(PC13, LOW);	// turn the LED off
		delay(1000);				// wait for a second
	}

On attend quelques secondes, la led de la carte STM32 doit clignoter.

Maintenant qu’il est programmĂ©, on peut remettre le cavalier “Boot0” en position zĂ©ro et brancher l’USB directement sur la carte STM32.

Les caractéristiques de la carte STM32

La carte STM32 est 12 fois plus rapide qu’un Arduino basĂ© sur le contrĂŽleur “Atmega 328” ! Elle est aussi plus rapide que les cartes type “DUO” avec MCU ARM


Pour visualiser la chose => https://www.youtube.com/watch?v=5mDnKBNl9sY

Les spécifications

  • ModĂšle : STM32F103C8T6
  • CPU ARM 32 Cortex-M3.
  • FrĂ©quence de travail : 72 MHz.
  • MĂ©moire flash : 64 KB ou 128 KB.
  • SRAM : 20 KB.
  • Bouton Reset.
  • Led verte sur la broche PC13
  • Horloge temps rĂ©el : 32 kHz.
  • Connecteur ” USB.
  • Dimensions : 5,3 x 2 cm.

Aparté sur la mémoire flash

Le microcontrĂŽleur F103C8 ST est dĂ©clarĂ© possĂ©der 64 Ko de mĂ©moire flash. Mais Ă  priori tous les contrĂŽleurs C8 seraient en possession de 128 ko de mĂ©moire flash
 A tester tout de mĂȘme.

Le noyau STM32duino a deux paramĂštres diffĂ©rents, un pour 64 Ko et un autre pour 128 Ko. A vĂ©rifier au dĂ©marrage grĂące aux informations donnĂ©es par le “bootloader” :

  • Using Parser : Raw BINARY
  • Interface serial_w32 : 57600 8E1
  • Version : 0x22
  • Option 1 : 0x00
  • Option 2 : 0x00
  • Device ID : 0x0410 (Medium-density)
  • RAM : 20 KiB (512b reserved by bootloader)
  • Flash : 128 KiB (sector size: 4×1024)
  • Option RAM : 16 b
  • System RAM : 2 KiB

Le brochage de la carte STM32

Brochage de la carte STM32


Add Your Comment

* Indicates Required Field

Your email address will not be published.

*

cinq × 2 =