Pour le fun, tout simplement ūüėČ

Configuration de GRBL 1.1

Le logo de GRBL

Préparation de GRBL 1.1

Avant de “t√©l√©verser” GRBL dans votre Arduino, certains param√©trages s‚Äôimposent.

Le fichier “grbl.h”

Ce fichier est situ√© dans “/libraries/grbl” de votre dossier d‚Äôinstallation de l’IDE Arduino.

“grbl.h” est le fichier qui synth√©tise tous les appels aux autres fichiers en proc√©dant √† des “include”. On y touche pas !

Le fichier “config.h”

Ce fichier est situ√© dans “/libraries/grbl” de votre dossier d‚Äôinstallation de l’IDE Arduino.

C’est ici que le paramétrage de GRBL en accord avec votre machine va avoir lieu. Il est donc important d’être très attentif à cette partie de l’installation.

C‚Äôest un fichier de 413 lignes mais avec beaucoup de commentaires. Les lignes commen√ßant par deux barres obliques (slasches) sont comment√©es et donc invalid√©es. il suffit d’√īter les “slashes” pour qu’elles deviennent valides.

Par exemple, vers la ligne 105 on peut modifier le cycle de homing.

Pour un homing sur les axes X et Y seulement et les deux en même temps :

On commente les deux lignes suivantes :

// #define HOMING_CYCLE_0 (1<<Z_AXIS) // REQUIRED: First move Z to clear workspace.
// #define HOMING_CYCLE_1 ((1<<X_AXIS)|(1<<Y_AXIS)) // OPTIONAL: Then move X,Y at the same time.

Et on décommente celle-ci :

#define HOMING_CYCLE_0 ((1<<X_AXIS)|(1<<Y_AXIS)) // NOT COMPATIBLE WITH COREXY: Homes both X-Y in one cycle.

Attention √† bien v√©rifi√© et surtout a sauvegarder votre fichier avant toute modification…

Le fichier “report.c”

Ce fichier est situ√© dans “/libraries/grbl” de votre dossier d‚Äôinstallation de l’IDE Arduino.

Ici c’est juste pour le fun ! Mais attention aux erreurs suite à l’enlèvement inopportun d’un caractère obligatoire… Un point-virgule, des guillemets, une parenthèse… Et hop une erreur à la compilation ! Bref sauver le fichier d’origine avant toute manipulation.

Vous pouvez par exemple remplacer la ligne N¬į 151 :printPgmString(PSTR(“\r\nGrbl ” GRBL_VERSION ” [‘$’ for help]\r\n”)); 

Par celle-ci :printPgmString(PSTR(“\r\nMa CNC sous grbl ” GRBL_VERSION ” \r\n”)); 

Ce qui affichera en message d‚Äôaccueil : “Ma CNC sous Grbl 1.1f“.

Mais bon, cela ne sert pas √† grand-chose‚Ķ Par contre la modification de ce fichier vous permet de “franciser” tous les messages de la console. les messages sont en g√©n√©ral les mots ou pharses entre quotes (“Home”, “Pgm End”…). Attention toutefois √† ne pas faire d’erreurs de syntaxe et de ne pas utiliser de caract√®res sp√©ciaux…

Installation de GRBL

Une fois les fichiers modifiés par vos soins, il faut bien entendu recompiler tout ce petit monde. Pour cela, rien de bien compliqué :

  • Connectez votre Arduino √† votre PC via l‚ÄôUSB.
  • Configurez le dans l‚ÄôIDE Arduino (Type de carte et N¬į de port).
  • Ouvrir “Fichiers/exemples/grbl/grblUpload”.
  • Cliquez sur la coche verte de v√©rification de code (En haut √† gauche).
  • Si tout se passe bien, la barre du bas sera verte et vous aurez un message favorable. Toutefois, une partie en rouge vous alerteras sur le fait que la m√©moire est quasi pleine… C’est normal, GRBL 1.1 utilise la m√©moire au maximum de ses possibilit√©s sur les UNO et NANO.

Il ne reste plus qu’à téléverser GRBL dans l’Arduino.

Paramétrage de GRBL

Maintenant que GRBL est charg√© dans l’Arduino avec la bonne configuration, il reste √† faire le param√©trage.

Dans GRBL, toutes les dimensions sont en millim√®tres. Si vous comptez en pouces, pensez √† la conversion…

Le changement des valeurs des paramètres peut se faire de plusieurs manières.

Via UGS ou un autre programme d’interface avec GRBL

Connecter vous √† l’Arduino, et cliquez sur “Param√®tres/Param√®tres Firmware/GRBL”. Vous obtenez la fen√™tre suivante :

Double cliquez sur la valeur à changer, modifier la et faite enregistrer. Une fois terminé, fermer cette fenêtre, GRBL est paramètré.

Via l’IDE Arduino

La commande “$$” lanc√©e depuis le terminal s√©rie affiche les donn√©es par d√©faut :

Taper sur la ligne de commande en haut de la f√©n√™tre, le param√®tre √† changer et sa valeur. Par exemple : “$1=30”. Puis cliquez sur le bouton “envoyer”, le param√®tres est chang√©. faites de m√™me avec chaque param√®tres √† changer. A chaque fois taper “$$” afin de v√©rifier la prise en compte de la nouvelle valeur du param√®tre.

Les diff√©rents param√®tres √† modifier ou pas

ParamètreDéfautExplication
$010Dur√©e du signal de pas en ¬ĶSA param√©trer √©ventuellement en fonction de vos drivers pas-√†-pas. Avec des impulsions trop longues, des erreurs peuvent survenir √† vitesse √©lev√©e. 10 est une bonne valeur par d√©faut.
$125Retard de la d√©sactivation des moteurs apr√©s une instruction en mS.C’est le temps que GRBL gardera les moteurs verouill√©s, avant de les d√©sactiver. Pour certains moteurs, cela peut engendrer des pertes de pas. Si c’est votre cas, il suffit de passer ce param√®tre √† 255 et vos moteurs ne seront jamais d√©sactiv√©s.
$20Inversion du signal de pas (Masque binaire).Par d√©faut, l’impulsion du signal de pas d√©bute sur un front montant. Puis apr√©s la dur√©e d√©finie par le param√®tre $0, on repasse en niveau bas. En r√®gle g√©n√©rale, il n’y a pas √† changer la valeur par d√©faut de ce param√®tre.Valeurs du param√®tre de 0 √† 7, entre parenth√®ses est repr√©sent√©e la valeur binaire du param√®tre0 (00000000) – Aucune inversion1 (00000001) – Inversion de l’axe X2 (00000010) – Inversion de l’axe Y3 (00000011) – Inversion des axes X et Y4 (00000100) – Inversion de l’axe Z5 (00000101) – Inversion des axes X et Z6 (00000110) – Inversion des axes Y et Z7 (00000111) – Inversion des 3 axes
$30Inversion du signal de direction (Masque binaire).Par d√©faut, GRBL consid√®re que les axes de d√©placent dans la direction positive lorsque la broche “direction” est au niveau bas et inversement.Sur certaines machines il est n√©cessaire d’inverser la direction d’un ou plusieurs axes. Par exemple, pour une table translat√©e on devra inverser l’axe Y. Pour ce faire, on passera le param√®tres √† 2Valeurs du param√®tre allant de 0 √† 7. Pour choisir la valeur, se reporter au param√®tre $2.
$40Inversion du signal d’activation “Enable” (Bool√©en).Par d√©faut, la broche d’activation est au niveau haut pour d√©sactiver et au niveau bas pour activer.Au besoin, on pourra inverser cela en passant le param√®tre √† 1. N√©c√©ssit√© de red√©marrer pour la prise en compte de ce changement.
$50Inversion du type de contact des fin de courses (Bool√©en).Par d√©faut, les broches de limites sont au niveau haut via une r√©sistance “pull-up” interne √† l’Arduino. Les contacts de fin de course √©tant normalement ouverts “NO”; lorsqu’ils sont actionn√©s la broche limites correspondante passe au niveau bas.Pour installer des fins de courses NF (normalement ferm√©), il faut passer ce param√®tre √† 1. Attention, il est n√©cessaire dans ce cas de rajouter des r√©sistances de “pull-down” externe pour chaque broche de limite. N√©c√©ssit√© de red√©marrer pour la prise en compte de ce changement.
$60Inversion de la broche de sonde (Bool√©en).Par d√©faut, la broche de sonde est au niveau haut via une r√©sistance “pull-up” interne √† l’Arduino. Quand le capteur indique un niveau bas, par mise √† la masse de la sonde, GRBL l’interpr√®te comme d√©clench√©e.Pour inverser cela, il faut passer ce param√®tre √† 1. Attention, il est n√©cessaire dans ce cas de rajouter une r√©sistance de “pull-down” externe. N√©c√©ssit√© de red√©marrer pour la prise en compte de ce changement.
$1025Rapport de situation en temps r√©el (Masque binaire).D√©termine ce que doit r√©pondre GRBL en temps r√©el lors de l’envoi de la commande “?”.Par d√©faut GRBL renvoie : Son √©tat, la position “machine” et la position “travail”. trois autres informations sont disponibles et peuvent √™tre utilis√©es dans le cadre d’un interfa√ßage avec GRBL.Tampon du planificateurTampon de la liaison s√©rie RxEtat des limites (Ordre : ZYX).Valeurs du param√®tre en fonction du choix des r√©ponses demand√©es. les valeurs sont √† additionner, par exemple pour obtenir les positions “machine” (1), “travail” (2) et le tampon s√©rie (8), le param√®tre prendra la valeur : 111 – Position “machine”.2 – Position “travail”.4 – Tampon du planificateur.8 – Tampon liaison s√©rie.16 – Etat des limites.
$110.010Ecart de jonction en mm.Cet √©cart est utilis√© par le gestionnaire d’acc√©l√©ration. En diminuant cette valeur on diminue l’acc√©l√©ration dans les courbes et inversement. Avec une valeur trop √©lev√©e on risque la perte de pas. 10 est une valeur optimale.
$120.002Tol√©rance des arcs en mm.Les commandes G2/G3 de GRBL subdivise les arcs en de multiples petits segments. Probablement n’aurez vous jamais √† changer cette valeur tr√©s faible et en dessous de la pr√©cision de la plupart des machines.
$130Unit√©s des rapports d’√©tat (Bool√©en).Par d√©faut, GRBL utilise les mm pour g√©n√©rer ces rapports en temps r√©els (Param√®tre $ 10). Pour qu’il les livre en inches il suffit de passer ce param√®tre √† 1.
$200Activation des limites logicielles (Bool√©en).Ce param√®tre est un dispositif de s√©curit√© √©vitant √† votre machine de d√©passer les valeurs physiques de vos axes de travaul (Param√®tres $130 √† $132).A chaque r√©ception d’une information Gcode, GRBL v√©rifie si ces limites sont d√©pass√©es ou non. Si elles sont d√©pass√©es, il stoppera tout (Y compris la broche et le lubrifiant) et g√©n√®rera une alarme. la position de la machine est conserv√©e et apr√©s d√©verrouillage de l’alarme le programme peut continuer.Afin que cela fonctionne il est imp√©ratif que le “homing” soit activ√©s (Param√®tre $22) et les dimensions d’axes correctement remplies (Param√®tres $130 √† $132).
$210Activation des limites physiques (Bool√©en).Ce param√®tre fonctionne sensiblement comme le param√®tre $20 mais utilise des contacts fin de course.Lorsqu’un contact est actionn√©, GRBL stoppe tout imm√©diatement et passe en mode alarme vous abligeant √† v√©rifier la machine et √† tout r√©initialiser.Il est plus que conseill√© d’utiliser des proc√©d√©s de pr√©vention contre le parasitage √©lectrique.Si on positionne un fin de course √† chaque bout des axes, il conviendra de les relier en parall√®le si ce sont des contacts normalement ouverts “NO” ou en s√©rie si ce sont des contacts normalement ferm√©s “NF”.Un d√©clenchement de limite physique est consid√©r√© comme un √©v√®nement critique ou les moteurs pas-√†-pas sont arr√™t√©s imm√©diatement et auront probablement perdus des pas. GRBL ne peut alors plus garantir sa position et rentre dans une boucle d’alarme infinie vous obligeant √† v√©rifier la machine et le r√©initialiser.
$220Cycle de homing (Bool√©en).Ce cycle est utilis√© pour connaitre avec exactitude la position de la machine a chaque nouvelle session GRBL. Avec le homing, vous avez toujours le point 0 de r√©f√©rence machine.Pour mettre en oeuvre le homing, il est n√©cessaire de disposer de fin de courses positionn√©s par d√©faut au point les plus “haut” de chaque axes.Par defaut le cycle d√©place en premier l’axe Z afin de d√©gager l’espace de travail puis simultan√©ment les axes X et Y. Le premier axe en but√©e attend le second. Avant de pouvoir bouger un axe, GRBL vous oblige √† effectuer un cycle de homing “$H”.
$230Inversion de directiobn de homing (Masque binaire).Par d√©faut, GRBL voit les fins de courses dans le sens positif pour les trois axes. Si vous preferez une autre postion de homing, il suffit de modifier ce param√®tre et bien entendu d’avoir des fins de courses positionn√©s en cons√©quence…Pour changer, de mani√®re avanc√©e, le param√®trage du homing il est n√©cessaire de modifier le fichie “config.h” puis de compiler GRBL et de le t√©l√©verser de nouveau dans l’ArduinoValeurs du param√®tre de 0 √† 7, entre parenth√®ses est repr√©sent√©e la valeur binaire du param√®tre0 (00000000) – Aucune inversion (En haut de l’axe Y √† droite et broche haute).1 (00000001) – Inversion de l’axe X (En haut de l’axe Y √† gauche et broche haute).2 (00000010) – Inversion de l’axe Y (En bas de l’axe Y √† droite et broche haute).3 (00000011) – Inversion des axes X et Y (En bas de l’axe Y √† gauche et broche haute).4 (00000100) – Inversion de l’axe Z (En haut de l’axe Y √† droite et broche basse).5 (00000101) – Inversion des axes X et Z (En haut de l’axe Y √† gauche et broche basse).6 (00000110) – Inversion des axes Y et Z (En bas de l’axe Y √† droite et broche basse).7 (00000111) – Inversion des 3 axes (En haut de l’axe Y √† gauche et broche bassee).
$2425Vitesse de r√©f√©rencement du homing (mm/mn).C’est la vitesse de d√©placement utilis√©e pour la recherche pr√©cise du z√©ro de chaque axe.Ce param√®tre est √† 25 par d√©faut. On peut en augmenter la valeur, mais en v√©rifiant √† chaque changement que la d√©tection du z√©ro est bien assur√©e. Une valeur de 50 semble √™tre optimale.
$25500Vitesse de recherche du homing (mm/mn).C’est la vitesse de d√©placement utilis√©e pour la recherche des fins de courses de chaque axe.Ce param√®tre est √† 500 par d√©faut, cela semble √™tre optimale.
$26250Anti-rebond contact (mS).GRBL introduit un d√©lai dans l’√©tablissement des contacts √©lectrique appel√© “anti-rebond”. Cela permet de palier au parasitage √©lectrique et √† des d√©clenchements intempestifs des limites.Il est toutefois conseill√© de garder ce param√®tre a environ 15mS et d’ajouter des syst√®mes “anti-rebonds” sur chaque fin de course (Et sur le bouton d’arr√™t d’urgence). Cela peut aller d’un simple condensateur de 0.1¬ĶF en parall√®le sur le contact √† une isolation galvanique par opto-coupleurs.
$271Retrait de s√©curit√© (mm).Distance de retrait apr√©s d√©tection du z√©ro de l’axe. Cela permet d’√©viter des d√©clenchement intempestifs des limites physique. Les bonnes valeurs semblent √™tre de 1 ou 2mm.
$30255Vitesse maximum de la broche (tr/mm).C’est la vitesse maximum √† laquelle votre broche peut tourner. Ce param√®tre sert √† GRBL pour r√©gler le cycle PWM de r√©glage de la vitesse variable de la broche. La valeur par d√©faut est 255.
$310Vitesse minimum de la broche (tr/mm).A priori c’est 0.
$320Mode laser (Bool√©en).Dans ce mode on utilise un laser et les commandes G1, G2 ou G3 sont envoy√©es en continu lorsqu’elle sont programm√©es avec une vitesse de broche, dans ce cas la puissance du laser. Lorsqu’elle est d√©sactiv√©e, mode CNC, GRBL arr^te le mouvement √† chaque changement de vitesse de broche.
$100250Pas/mm de l’axe X (pas/mm).Cette valeur est propre √† cahque axe de la machine, elle est d√©finie par las caract√©ristiques de l’entrainement des axes. C’est le nombre de millim√®tres parcourus √† chaque r√©volution du moteur.La formule de calcul est la suivante : (Pas par r√©volution du moteur x nombre de micropas) / millim√®tres parcourus par r√©volution.Typiquement le “pas par r√©volution du moteur” est de 200, le micropas de 1,2,4,8,16,32… les millim√®tres parcourus par r√©volution sont en fonction du pas de votre vis sans fin par exemple.
$101250Pas/mm de l’axe Y (pas/mm).Cette valeur est propre √† cahque axe de la machine, elle est d√©finie par las caract√©ristiques de l’entrainement des axes. C’est le nombre de millim√®tres parcourus √† chaque r√©volution du moteur.La formule de calcul est la suivante : (Pas par r√©volution du moteur x nombre de micropas) / millim√®tres parcourus par r√©volution.Typiquement le “pas par r√©volution du moteur” est de 200, le micropas de 1,2,4,8,16,32… les millim√®tres parcourus par r√©volution sont en fonction du pas de votre vis sans fin par exemple.
$102250Pas/mm de l’axe Z (pas/mm).Cette valeur est propre √† cahque axe de la machine, elle est d√©finie par las caract√©ristiques de l’entrainement des axes. C’est le nombre de millim√®tres parcourus √† chaque r√©volution du moteur.La formule de calcul est la suivante : (Pas par r√©volution du moteur x nombre de micropas) / millim√®tres parcourus par r√©volution.Typiquement le “pas par r√©volution du moteur” est de 200, le micropas de 1,2,4,8,16,32… les millim√®tres parcourus par r√©volution sont en fonction du pas de votre vis sans fin par exemple.
$110500D√©placement maximal possible axe X (mm/mn).Le moyen le plus simple pour r√©gler ce param√®tre est d’envoyer une commande G0 X100 (Ou autre) et de tester en augmentant le param√®tre par petit pas. Lorsque vous atteindrez le seuil admissible de votre moteur, celui-ci se bloquera. Ensuite diminuer la valeur de 15% environ et c’est r√©gl√©.
$111500D√©placement maximal possible axe Y (mm/mn).Le moyen le plus simple pour r√©gler ce param√®tre est d’envoyer une commande G0 X100 (Ou autre) et de tester en augmentant le param√®tre par petit pas. Lorsque vous atteindrez le seuil admissible de votre moteur, celui-ci se bloquera. Ensuite diminuer la valeur de 15% environ et c’est r√©gl√©.
$112500D√©placement maximal possible axe Z (mm/mn).Le moyen le plus simple pour r√©gler ce param√®tre est d’envoyer une commande G0 X100 (Ou autre) et de tester en augmentant le param√®tre par petit pas. Lorsque vous atteindrez le seuil admissible de votre moteur, celui-ci se bloquera. Ensuite diminuer la valeur de 15% environ et c’est r√©gl√©.
$12010Taux d’acc√©l√©ration de l’axe X (mm/mn).De mani√®re simple, une valeur faible se traduit par un mouvement lent et une valeur √©lev√©e acc√©l√®re le mouvement. pour le r√©glage, on proc√©dera de mani√®re similaire au param√®tre 110.
$12110Taux d’acc√©l√©ration de l’axe Y (mm/mn).De mani√®re simple, une valeur faible se traduit par un mouvement lent et une valeur √©lev√©e acc√©l√®re le mouvement. pour le r√©glage, on proc√©dera de mani√®re similaire au param√®tre 111.
$12210Taux d’acc√©l√©ration de l’axe Z (mm/mn).De mani√®re simple, une valeur faible se traduit par un mouvement lent et une valeur √©lev√©e acc√©l√®re le mouvement. pour le r√©glage, on proc√©dera de mani√®re similaire au param√®tre 112.
$130200D√©placement maximum sur l’axe X (mm).C’est la course maximum de bout √† bout pour l’axe X, qui est bien sur sp√©cifique √† chaque machine. C’est utilis√© par la v√©rification des limites logigicielles du $20
$131200D√©placement maximum sur l’axe Y (mm).C’est la course maximum de bout √† bout pour l’axe Y, qui est bien sur sp√©cifique √† chaque machine. C’est utilis√© par la v√©rification des limites logigicielles du $20
$132200D√©placement maximum sur l’axe Z (mm).C’est la course maximum de bout √† bout pour l’axe Z, qui est bien sur sp√©cifique √† chaque machine. C’est utilis√© par la v√©rification des limites logigicielles du $20
NotaPour les param√®tres $110,$111,$112,$120,$121 et $122il est conseill√© de faire des tests en envoyant du Gcode √† “blanc” avant tout usinage. Bien v√©rifier le fonctionnement avec des d√©placements simultan√©s des trois axes.

Les commandes de GRBL

Les commandes “$” fournissent des contr√īles suppl√©mentaires pour l’utilisateur,comme l’affichage de l’√©tat de l‚Äôanalyseur G-code, la v√©rification du mode Gcode ou bien encore l’ex√©cution du cycle de homing.

$# РAfficher les paramètres du Gcode

Ces param√®tres stockent les valeurs de d√©calage pour les coordonn√©es G54 √† G59, pour les positions pr√©-d√©finies G28 & G30, le d√©calage G92, G43.1 longueur d’outil et G38.2 sonde.

Ils sont pour la plupart √©crits sur l’EEPROM et sont donc persistants. Ceux qui ne sont pas persistants sont : G92, G43.1 et G38.2, ils sont donc r√©initialis√©s √† chaque red√©marrage.

Pour les persistants, ils sont donc conserv√©s m√™me en cas de reflashage de l’Arduino. Pour les modifier, il conviebnt donc de le faire explicitement.

  • G54 √† G59 sont modifiables via les commandes G10 L2 et G10 L20. L2 par rapport au z√©ro machine et L20 en fonction de la position machine.
  • G28 est modifiable via la commande G28.1.
  • G30 est modifiable via la commande G30.1.

En tapant la commande “$#”, GRBL renverra un tableau du genre :

 
[G54:10.000,10.000,5.000]
[G55:100.000,100.000,65.000]
[G56:100.000,100.000,0.000]
[G57:220.000,410.000,0.000]
[G58:0.000,0.000,0.000]
[G59:0.000,0.000,0.000]
[G28:0.000,0.000,0.000]
[G30:10.000,10.000,0.000]
[G92:0.000,0.000,0.000]
[TLO:0.000]
[PRB:0.000,0.000,0.000:0]
ok

“TLO” repr√©sentela longueur d’outil et “PRB” les derni√®res coordonn√©es de sondage.

$G – Voir l’√©tat de l’analyseur de Gcode

Cette commande renvoie les modes actifs de l’analyseur G-Code. Grbl y répond par :

 
GC:G0 G54 G17 G21 G90 G94 M5 M9 T0 F250 S0]
ok

Ce sont ces modes actifs qui détermine la façon dont sera interprétée le prochain envoi de Gcode.

$I – Informations sur la version

A cette commande GRBL renvoie, par exemple :

 
VER:1.1f.20170801:]
[OPT:V,15,128]
ok

$N РAfficher les blocs de démarrage

Les blocs de démarrage sont des lignes de Gcode que GRBL exécute automatiquement à chaque démarrage ou réinitialisdation. Par défaut, GRBL stocke deux blocs vide que voici :

 
$N0=
$N1=
ok

Il est r√®s important de faire extr√®mement attention aux commandes de mouvements (G0, G1, G2, G3, G28 ou G30) que vous allez stocker dans les blocs de d√©marrage. En effet ces commandes se d√©rouleront √† chaque d√©marrage ou reset (Arr√™t d’urgence, fins de course…), attention donc aux effets “pervers”.

Il ne faut pas y placer les commandes comme G10, G28.1 ou G30.1 car elles sont persistantes et cela forcerait GRBL √† r√©√©crire l’EEPROM de l’Arduino √† chaque red√©marrage ou reset… L’EEPROM n’est pas pr√©vue pour des cycles r√©p√©titifs d’√©criture.

Un bloc de d√©marrage se d√©finit en tapant :”$N0=” suivi du Gcode. Par exemple : $N0=G21 G17 G55, ce qui d√©finiera par d√©faut des unit√©s en mm, la s√©lection du plan X/Y et le syst√®me de coordonn√©es de travail pr√©-d√©fini G55.

Si c’est bon GRBL y r√©pond simplement par “Ok”. Au prochain d√©marrage il enverra le prompt suivant :

 
Grbl 1.1f [‘$’ for help]
>G21G17G55:ok

Pour effacer ce bloc de d√©marrage il suffit de taper la commande “$N0=”.

$C РVérifier le mode gcode

Cette commande demande √† GRBL de traiter la totalit√© des blocs Gcode entrant mais sans bouger les axes et ne s’occupant ni de broche ni du refroidissement.

On peut ainsi tester son Gcode gr√†ce √† l’analyseur et v√©rifier si d’√©ventuelles erreurs sont d√©tect√©es comme des d√©passements de limites par exemple.

$ X – Supprimer le verrouillage de l’alarme

Le mode alarme de GRBL signale en principe un probl√®me critique, comme le d√©clenchement de fins de course, un arr√™t d’urgence…

Si le homing au d√©marrage est activ√©, GRBL bloque alors toutes les commandes jusqu’a l’√©x√©cution d’un cycle de homing.

$H – Lancer un homing

Le homing est une commande à part gérée par GRBL conformément aux normes Gcode.

Une fois le homing effectu√©, vous pouvez d√©placer les axes avec les boutons de “JOG” pour approcher vos coordonn√©es de travail ou utiliser les positions pr√©d√©finies. Par principe de s√©curit√©, l’axe Z sera maintenu en position haute pour √©viter tout accrochage durant les d√©placements de positionnement.

$RST

Ces commandes permettent √† l’utilisateur de restaurer tout ou partie de l’EEPROM par d√©faut de l’Arduino. Apr√©s chacune de ces commandes, GRBL proc√©dera √† une r√©initialisation.

$RST=$

Cette commande efface et restaure les param√®tres par d√©faut “$$”. cela peut permettre de facilement effacer les donn√©es sp√©cifiquesentr√©es par un fabricant et de repartir de z√©ro.

$RST=#

Ici on efface et on remet √† z√©ro, les diverses coordonn√©es stock√©es dans l’EEPROM comme G54 √† G59, G28.1 et G30.1. cela permet de gagner du temps si on veut reprendre √† z√©ro les divers d√©calages et positions.

$RST=*-

Cette commande supprime et restaure toutes les données utilisées par GRBL : $$, $#, $N et $I.

Par contre cela n’efface rien de ce qui n’est pas GRBL. Pour cela il faut “nettoyer” l’EEPROM via l’IDE Arduino avec un croquis comme celui-ci :

 
#include <EEPROM.h>
void setup() {
   pinMode(13, OUTPUT);
   for (int i = 0 ; i < EEPROM.length() ; i++) {EEPROM.write(i, 0);}
   digitalWrite(13, HIGH);
}
void loop() {}

Les commandes en temps réel: ~,!,? Et Ctrl-X

GRBL comporte quatre commandes en “temps r√©el” qui peuvent √™tre envoy√©es √† tout moment et peu importe les t√Ęches en cours, GRBL y r√©pondra imm√©diatement. Elles commencent par des caract√®res sp√®ciaux lus dans la liaison s√©rie et interpr√©t√©es en moins de 5mS.

~ – Cycle start

Cela permet de démarrer un cycle ou de reprendre une commande. Pour que cette commande soit efficace, le tampon de GRBL devra contenir des ordres en attentes.

Cette commande est peu utile car par d√©faut l”auto cycle” est activ√©.

! – Feed hold

Cette commande de pause provoque un arr√™t du cycle actif via une d√©c√©l√©ration contr√īl√©e de mani√®re a ne pas perdre la position en cours. le processus pourra √™tre reprit via une commande “~-cycle start”.

? – Current status

Cette commande retourne imm√©diatement l’√©tat actif de GRBL avec la position en temps r√©el dans les coordonn√©es de travail et dans celles machine.

Ctrl-x – Reset Grbl

C’est la r√©initialisation logicielle de GRBL. Elle r√©initialise GRBL en temps r√©el mais en conservant la position machine et sans √©teindre l’Arduino.

Il est recommand√© d’√©x√©cuter cette commande avant de commencer tout travail. La machine partira ainsi sur des bases saines et fera exactement ce qu’on lui demande.


Add Your Comment

* Indicates Required Field

Your email address will not be published.

*

3 × 1 =